ABenevolesABoutonrejoigneznousLes temps fortsAArtisanscommercantsABoutonvidegrenier

Est républicain 10 Août (Le petit festivalier illustré)

le .

Le festival des bambins

Réservé aux enfants, le « festival des bambins » a été animé par les danseurs du Burundi, Lituanie, Bolivie et Tahiti. Tout un programme de jeux, entrecoupés de danses et chansons leur a été proposé : apprendre à taper sur les tambours et tam-tam, à confectionner des colliers de fleurs et coquillages, spécialité tahitienne, ou encore découvrir « l’awalé » un jeu expliqué par les danseurs du Burundi. Le tatouage cher aux Tahitiens a bien entendu été le moment fort de cet après-midi. Les enfants sont repartis avec des tatouages éphémères. 40 bambins ont participé à ce mini-festival dont l’organisation a été confiée au personnel du Clae-Francas.

est 10 petit festivalier


Disponibilité et professionnalisme

Pendant le festival, les agents des services techniques de la Ville assurent, dans l’ombre, les tâches quotidiennes et obligatoires pour le bon fonctionnement général. Installation des chapiteaux et décors lumineux, nettoyage des places et rues, ramassage quotidien des poubelles sur tous les sites de restauration et d’hébergement : la liste est longue, sans omettre les potentiels dysfonctionnements électriques ou pannes de dernière minute. Les employés de ce service, dirigé par Emanuel Lopes, font preuve d’une disponibilité permanente. Cette année, ils n’ont pas rencontré de difficulté particulière., « Nous avons la chance de disposer d’un matériel performant et la qualification du personnel est un atout important », affirme le responsable.


Leçon de danse

Lituaniens et Tahitiens n’ont pas hésité à donner quelques leçons de danses au public. Spectatrices et spectateurs pris au hasard se sont retrouvés sur la piste. Timides ou à l’aise, ils ont suivi les pas de leur cavalière et cavalier sur des rythmes spécifiques. L’apprentissage du fameux déhanché tahitien a fait un tabac. Sera-t-il reproduit en famille ?

Est républicain 09 juillet 2015

le .

La 26e édition du festival international de folklore se déroulera du 31 juillet au 9 août. Son origine tient dans la volonté de la municipalité et des bénévoles, « d’apporter une animation festive, culturelle, originale et durable… ». « L’exaltante aventure collective ne demande qu’à être poursuivie, fidèle à ses valeurs de tolérance, d’amitié et de paix entre les peuples », ont dit les mots de Jean-Pascal Mariot, directeur du festival et Patrick Lescuyer, président de l’ADC, association pour le développement culturel en Terres de Saône.

Si l’esprit reste toujours le même, la durée et les lieux des spectacles ont évolué. Les communes de Terres de Saône y sont associées. Les bénévoles sont toujours aussi nombreux. Leur investissement permet au festival de perdurer. Des jeunes sont arrivés, quelques anciens se sont retirés et un grand nombre d’entre eux est toujours présent.

le festival est membre du cioff comite international d organisation de festival de folklore

Est républicain 4 Août 2015 (Le petit festivalier illustré)

le .

Pas de badge, pas de repas

C’est dans la salle située sous la mairie que les membres des délégations prennent leurs repas, servis par les bénévoles de « l’atelier restauration ».

Chaque jour, 500 repas et 250 petits-déjeuners avec une équipe d’une trentaine de bénévoles sous la responsabilité de Françoise Milleret qui a pris le relais. Marie-Odile Khalil a passé la main après 20 ans de bénévolat, mais reste présente, ses « bons » conseils étant les bienvenus. Cette année, il faudra obligatoirement porter son badge pour être servi, les membres des délégations ont été prévenus, ceci pour éviter certains « dérapages » constatés l’an dernier. Nouveauté 2015, le moment des repas sera agrémenté par des danses et chansons, chaque pays à son tour.

article 4 aout

 

Est républicain 2 Août 2015

le .

JE N'AI PAS RESISTE...

… à venir profiter de la prestation de la Serbie, hier, en tout début d’après-midi à l’hypermarché de Pusey. Le festival de folklore est bien parti !

Après avoir débuté vendredi soir dans plusieurs villages de Terres de Saône, les traditions folkloriques du monde entier dévoileront toutes leurs couleurs mardi 4 août à Port-sur-Saône avec une grande parade, un défilé sur la RN 19 et une cérémonie d’ouverture.

D’ici la clôture le 9 août, ce sera la fête tous les jours dans les villages, un peu partout en Terres de Saône.

 serbie leclerc

Est républicain 1 Août 2015

le .

PORT-SUR-SAÔNE ANCRÉ DANS LA DANSE

«Des Roumains qui dansent avec leur drapeau national troué ». Le souvenir est un symbole, fulgurant dans l’esprit de Jean-Paul Mariot, le maire de Port-sur-Saône. C’était il y a vingt-cinq ans, devant une centaine de personnes rassemblées dans le gymnase. Ainsi, lors de cet été 1990, quelques mois à peine après la révolution roumaine (noël 1989), la troupe Nedeia Novaci donnait-elle face à quelques curieux le sens de ce premier Festival international des folklores.

article 1 aout