Wallis et Futuna - Faiva Mako

le .

FAIVA MAKO est le groupe qui cartonne en Nouvelle-Calédonie et ils seront présents cette année au 29ème festival Spectacles du monde à Port-sur-Saône.

Au départ le groupe FAIVA MAKO a été créé en 2008 à l’initiative de plusieurs jeunes de la ville du Mont-Dore.

L’idée est venue de transmettre à la jeunesse les valeurs des origines de Wallis et Futuna (Fenua) où les aïeuls ont du immigrer à la Nouvelle-Calédonie dans les années 60.

Pour se rappeler du Fenua (Pays), les familles se rassemblaient à la tombée de la nuit pour échanger des chants et des danses traditionnelles.

Aujourd’hui, le groupe compte plus de 40 danseurs et danseuses âgés de 7 à 50 ans, les danses initiées sont le NIUTAO, KAILOA, SOAMAKO et la danse du KAVA.
D’une génération à une autre, toutes ces danses guerrières ont eu une importance pour eux car du temps de leurs ancêtres plusieurs conflits entre les 2 royaumes existaient « le royaume de Alo et le royaume de Sigave ».
A la veille de chaque bataille tous les guerriers et leurs familles sont invités à chanter, danser avant de partir en guerre. C’était une façon de se dire au revoir car personne ne savait s’ils reviendraient.

Ils sont précurseurs des soamako traditionnels futuniens , la gestuelle des Mako synchronisés fait de ce groupe une renommée en la matière ! Ces danses rappellent les conflits tribaux d'antan au son des tambours et du Lali.

Dépaysement total garanti : www.festivalportsursaone.com

Le Pérou - Cidan Mi Perù

le .

Le groupe Cidan représentera le Pérou lors du 29ème festival Spectacles du monde.
Le Pérou, empire millénaire, est quasiment deux fois plus grand que la France. Riche d’une histoire très longue, il est surtout connu pour la civilisation Inca qui rayonna dans cette zone du 13ème au 16èmesiècle.

Le groupe fut fondé le 15 Novembre 1985 et son nom CIDAN signifie Centre d’investigation et diffusion des arts autochtones. “Mi Perú”, est une association culturelle qui diffuse la musique et la danse péruviennes dans divers événements nationaux et internationaux. Elle est reconnue par le ministère péruvien de la culture. A l’origine, le groupe se situait à Huancayo et ne promouvait que les danses de la province de Junin (Région de la Sierra), puis sous l’impulsion de Prof. Martin Arauco Paredes, et compte tenu de la nécessité d’élargir le travail de diffusion culturelle, l’association a pris son nom actuel, dans le but de réévaluer, promouvoir et sensibiliser à l’identité nationale à travers les expressions artistiques, en les reconnaissant comme faisant partie de la richesse culturelle de ses ancêtres.

www.festivalportsursaone.com

L’Afrique du Sud - Ubuhle Be Africa

le .

Ubuhle be Africa (La beauté de l'Afrique) est un groupe xhosa de jeunes sud-africains qui habitent dans la région de la Nelson Mandela Bay.

Le groupe est né en 2001 d’un besoin d’exprimer une passion pour des cultures africaines diverses et pour montrer toute la beauté du continent, (comme l’explique le nom). Le groupe est né grâce à l’initiative d’une jeune femme, devenue fondatrice du groupe, Nomandla Hallam et de son frère, Thandisizwe Hallam actuellement directeur général, originaires d’un petit township de la Nelson Mandela Bay, Ezinyoka.

Ensemble, ils ont pu constater le manque d’activités extrascolaires dans leur quartier, mais également un grand talent caché derrière ces visages pleins d’énergie. Ils ont alors décidé de créer un groupe de danse traditionnelle. Ainsi, tous peuvent exprimer leur passion pour la culture et la beauté de leur continent à travers différentes danses africaines (xhosa, zulu sotho, etc.), le marimba, les chansons africaines, le gumboot et les contes oraux accompagnés du son vibrant des tambours.

C’est grâce aux efforts de M. Pascal Holliger et Imbewu-Suisse que le groupe a été invité en 2004 à participer à un festival en Suisse. Depuis, Ubuhle be afrika voyage souvent en Europe (Suisse, France, Russie, Finlande, Suède, Italie) pour participer à de grands festivals européens, dont Paléo Festival de Nyon et Buskers Festival de Neuchâtel. Ces jeunes ont même partagé des scènes avec les grandes stars et légendes africaines, comme Miriam Makeba, Hugh Masekela, Johnny Clegg, Freshly ground, ...

 

Le Chili - Mata Ki Te Rangi

le .

Le CHILI représentant les traditions de l'Ile de Pâques sera présent du 31 juillet au 05 août 2018 au festival Spectacles du monde
Les membres du groupe « Mata Ki Te Rangi » ou "Les yeux qui regardent le ciel" mettent à l'honneur la culture de leurs ancêtres en perpétuant les traditions de l'Ile de Pâques également appellée "le nombril du Monde".

Bien qu’influencée par les origines polynésiennes de ses premiers habitants, l’île de Pâques a développé une culture unique en son genre. Une particularité qu’elle doit à son isolement géographique. Située à plus 3 600 kilomètres du Chili - son pays d’attache - , et à plus de 2 000 kilomètres des îles Pitcairn, les plus proches habitées, l’île chilienne a évolué en quasi autarcie pendant des siècles, forgeant ses propres rites et coutumes.

Loto du festival, merci !

le .

Vous étiez près de 400 au loto de l'association !
Un énorme merci à l'ensemble des participants ainsi qu'aux bénévoles qui ont contribué à la réussite de cette soirée.
Nous vous donnons rendez vous du 31 juillet au 05 août 2018, pour le festival Spectacles du monde.

7805F938 36F2 4D69 B388 9CD24BF96436

 

  • partenaires
    001 exemple
  • partenaires4
    004 exemple
  • partenaires5
    005 exemple
  • partenaires6
    006 exemple
  • partenaires7
    007 exemple
  • partenaires8
    008 exemple