SOLDAT LOUIS

Soldat Louis est un groupe de rock originaire de Lorient (Morbihan) qui mélange la musique traditionnelle de Bretagne avec les instruments classiques du rockguitare électrique ainsi qu'acoustique, batterie, basse, etc. — la cornemuse écossaise (Biniou Braz en breton), la cornemuse irlandaise et la bombarde en ce qui concerne la musique traditionnelle. Les deux membres fondateurs, toujours présents au sein du groupe aujourd'hui, sont Renaud Detressan (alias Gary Wicknam) et Serge Danet (alias Soldat Louis).

Plus généralement, leur style est résolument ancré dans l'univers de la mer, des marins, des corsaires voire des pirates. Leurs chansons évoquent un univers fantasmatique de voyages, par le prisme d'une identification à la vie des gens de mer et à leurs déboires alcooliques et amoureux. Les paroles, volontiers contestataires et provocatrices, prennent leur source dans l'imaginaire collectif du monde maritime d'antan. Le navigateur Olivier de Kersauson est un inconditionnel du groupe, dont il apprécie le caractère maritime et résolument rock.

Le groupe est parfois critiqué pour des paroles sexistes et pour une vision dégradante de la femme. Pourtant, certaines chansons comme Femmes de légende rendent un hommage tout en sensibilité aux femmes de marins. La récurrence des prostituées et des filles légères dans leurs chansons tient plus à la volonté de s'ancrer dans l'univers des pirates et dans un registre de chansons pour comptoirs de port que d'une réelle vision machiste de ses auteurs ; plusieurs de leurs textes témoignent d'une fragilité certaine face à la gent féminine (« Pour peu qu'j'tienne une caisse/ Qu'j'y pense trop fort/ J'suis comme un clebs fidèle jusqu'à la mort/ À la tigresse qui s'occupe de mon corps », dans Martiniquaise). Par un langage simple mais non dénué d'images poétiques (d'où leur filiation avec Renaud), ces textes révèlent la sensibilité de leur auteur compositeur Renaud Detressan, qui n'apparaît pourtant dans le groupe que comme un simple guitariste choriste, le leader étant Serge Danet (alias Soldat Louis). Ne parlant pas breton, il écrit l'ensemble des textes en français.

Après quelques années de silence studio, les sept mercenaires de l’équipage Soldat Louis remontent au front.

C’était en 1988. Parrainé par le capitaine Renaud, le disque « Première bordée » est littéralement porté par le célèbre refrain « Du rhum, des femmes… » qui déferle sur les ondes et sur les scènes hexagonales. Deux disques d’or et huit albums plus tard (sans compter les compil’ et DVD) et des centaines d’escales dans les ports et sur les scènes du monde, Soldat Louis a décidé de rompre la trêve discographique et de remonter au
front… sabre, guitares et cornemuses au clair !

Les marins musiciens morbihannais ont donc retrouvé le chemin des studios entre deux tournées pour enregistrer un très attendu treize titres qui s’appelle « Quelques nouvelles du front ».

Ils seront en concert à Port sur Saône, vendredi 6 août 2021 ... Réservez votre soirée :)

https://www.festivaldeconfolens.com/wp-content/uploads/soldat-louis.png